Ministère des Infrastructures, des Travaux publics et de l’Aménagement du territoire

Sceau de Republique Gabonaise

Fonds d'Entretien Routier (FER II)

10


L'histoire du fonds d'entretien routier au Gabon, débute en 1993, du constat selon lequel nombre de routes bitumées n'ont eu qu'une durée de vie limitée, faute d'un entretien convenable. Nous pouvons citer les cas de la route Nationale 1, la route Franceville - la Léyou, ou encore le cas de certaines voiries urbaines aménagées. Un défaut d'entretien provenant essentiellement de l'insuffisance de ressources financières régulières pour son financement. Mobiliser les fonds nécessaires à l'entretien du réseau routier en vue de répondre aux besoins sans cesse croissants des transports est une des tâches difficiles qui incombent aux responsables de la planification de la route en Afrique en général et au Gabon en particulier.


Ainsi, suite aux manquements constatés dans l'entretien des infrastructures routières existantes, les bailleurs de fonds avaient posé, et ils continuent à la poser, comme conditionnalité à la poursuite de leur appui à l'aménagement routier, la mise en place d'un dispositif qui soit fluide et qui s'occupe exclusivement du financement de l'entretien des infrastructures existantes. C'est pourquoi, lors du lancement du Programme d'Aménagement du Réseau Routier (PARR) en 1993, les bailleurs de fonds avaient exigé des autorités gabonaises, la mise en place d'un Fonds d'Entretien Routier.

Visitez le site du FER II

Modifié : 19 / 08 / 2014


En Haut