Ministère des Infrastructures, des Travaux publics et de l’Aménagement du territoire

Sceau de Republique Gabonaise

Le Laboratoire du Bâtiment et des Travaux Publics du Gabon (LBTPG)

Logo



PRESENTATION DU LBTPG
(Laboratoire du Bâtiment et des Travaux Publics)


« Le L.B.T.P.G. est placé sous la tutelle du Ministre chargé des Travaux Publics. Son organisation administrative et financière est régie par le décret n°00901/MTPC du 07 Juillet 1982. Toute fois, il faut noter qu’au départ, la gérance du LBTPG avait été confiée par convention N°271 /TP, approuvée le 21 Février 1966, au Centre de Recherche et d’Etudes du Bâtiment et des Travaux Publics (CREBTP), organisme dépendant des Fédérations des Bâtiments des   Travaux Publics en France ».


Le LBTPG intervient dans l’exécution de tous les essais, analyses et recherches ; les études et contrôles concernant les sols, les matériaux et les techniques de construction. Il s’occupe également de la formation des techniciens de l’Administration dans les domaines de sa compétence et l’encadrement des stagiaires. En ce sens, les missions du LBTPG sont de contribuer à la décision des entités qui sollicitent son expertise pour ce qui est de la construction des bâtiments, routes, aérodromes, chemins de fer, ouvrages d’art, ports, barrages hydroélectriques, pylônes, réservoirs, stations-services et conduites mais aussi les études d’impact pour la préservation de l’environnement.

la route

Le Service Contrôlé Travaux a en charge le contrôle géotechnique des travaux qui permettent de s’assurer que les prescriptions du cahier de charges sont respectées. Il intervient dans le bâtiment, les ouvrages d’art, les routes et les aérodromes. Il veille à la bonne exécution des essais prévus dans le plan d’assurance qualité(PAQ) ou à sa bonne application


Mission du service

-          Assurer le contrôle géotechnique des travaux d’entretien, de réhabilitation et de construction dans les secteurs du Bâtiments, des routes et d’ouvrages d’art en conformité avec les exigences des clients spécifiées dans les cahiers de charges (administratives et techniques)

-          Assurer que les prescriptions des marchés relatives aux techniques de constructions, aux fournitures des matériaux et à leur mise en œuvre sont respectées ;

-          Veille, pour le compte du client, à la bonne exécution des essais prévus dans le Plan d’Assurance Qualité (PAQ), à l’application dudit PAQ ainsi qu’à celle du PGES (Plan de Gestion Environnementale et Sociale)


route1

La Mission de contrôle des travaux a pour objectif :

  • d’aider le Maître de l’Ouvrage à superviser la réalisation des travaux prévus au marché de l’entreprise avec l’assurance que les travaux à exécuter et à livrer seront conformes aux exigences stipulées dans les cahiers de charges de travaux, d’une part,
  •  de faire en sorte que les investissements réalisés par le Maître de l’Ouvrage soient rentables parce qu’ils procèdent d’une efficacité de la dépense, d’autre part.Cette mission porte sur la vérification et le contrôle des dossiers d’exécution des travaux, le contrôle et la surveillance des travaux, la gestion administrative et financière des travaux.

Pour toutes ces tâches, la structure de la mission de contrôle doit être efficace tant dans sa composition (en experts spécialisés) que dans son organisation en vue de mener à bien les principales prestations que sont :

  • La conduite des travaux ;

Le contrôle de qualité ;

Les grands chantiers 2013

Implication du LBTPG dans les projets du

Ministère de tutelle.

Les projets initiés par le Ministère de tutelle auxquels est impliqué directement le LBTPG ne sont pas nombreux.

On peut citer :

  • L’aménagement de la baie des cochons (à travers la

DGCE) ;

  • L’assainissement des bassins versants de la zone d’Oloumi y compris le pont de la BICIG (à travers la DGCE);
  • La réparation et la réhabilitation du pont de Kango (à travers la DGERA) ;
  • L’aménagement et le bitumage de la route Mouila-

Ndendé, en groupement avec STTAF et S2+BTP (à travers la DGIT) ;

  • L’aménagement de la route Moanda-Bakoumba, en groupement avec STTAF (à travers la DGIT) ;

Autres Clients de l’Administration

  • Contrôle de qualité d’ouverture et de fermeture de tranchées pour la pose de la fibre optique : lot 1

(Libreville) et lot 2 (Provinces) : ANINF ;

  • Contrôle de qualité d’ouverture et de fermeture de tranchées pour la pose de la ligne de haute tension

Alénakiri-Bisségué : Ministère de l’Energie ;

  • Etudes géotechniques et contrôle des travaux de construction des trésoreries de proximité : Ministère du

Budget à travers la Direction Générale des Services du Trésor (DGST) ;

v    Les projets initiés par le Ministère de tutelle auxquels est impliqué le LBTPG en sous-traitance des bureaux d’études, bureaux de contrôle ou entreprises sont :

  • L’aménagement de la route La Leyou-Lastoursville (à travers Studi International) ;
  • L’aménagement et la réhabilitation de la route Ndjolé-Médoumane (à travers Studi International) ;
  • La construction du Pont sur la Banio à Mayumba (à travers AEPO) ;
  • L’aménagement de la route Tchibanga-Mayumba (contrôle intérieur de SERICOM) ;
  • L’aménagement de la route Akiéni-Okondja (contrôle intérieur de SINOHYDRO) ;Etudes géotechniques de la route Kougouleu-Medou-neu (Pk0-Pk50) : ACCIONA ;
  • Etudes géotechnique du contournement Sud de

Libreville (Bikélé-Owendo): S2+BTP;

  • Etudes géotechniques en vue de l’aménagement en 2x2 de la route du Cap Estérias à partir de la BODEGA : E4G (Andorre) ;
  • Lotissement OPUS ONE à ESSASSA : STTAF ;

Etudes géotechniques en vue de l’aménagement de la RN1 (Pk5-Pk12) et de la route Oyem-Mongomo : Studi International

realisation



Modifié : 01 / 10 / 2014


En Haut