Ministère des Infrastructures, des Travaux publics et de l’Aménagement du territoire

Sceau de Republique Gabonaise

CHANTIER DE LA ROUTE DE GLASS

Logo

La route de Glass est un projet majeur à Libreville. Ce chantier permet de réaménager entièrement l’axe Bord de mer – Lalala. Les plans prévoient la mise en place d’une 2x2 voies incluant des couloirs de bus, des trottoirs agrandis, la présence d’espaces verts, des aires de stationnement ainsi que l’installation souterraine des réseaux d’électricité et de communication.


Les objectifs :

Lancé le 7 septembre 2012, le chantier de la route de Glass qui mène à la zone industrielle doit être un modèle avec des trottoirs plus larges pour les piétons, des arbres pour faire de l’ombre, un bel éclairage pour les piétons et les conducteurs… De plus, le chantier est basé sur les grands principes du SmartCode, un modèle qui s’arrime aux normes internationales de développement urbain et dont l’objectif est l'amélioration de la fluidité du trafic, une plus grande sécurité sur la route pour tous les usagers et pour ainsi dire, l’amélioration durable du cadre de vie.

Si tant est que les travaux entrepris sur l’axe routier Glass-Lalala permettent à ce jour de circuler avec moins de difficultés, il reste cependant que des problèmes de cadastre, mais aussi l’absence de Titre Fonciers et la question de l’indemnisation pour expropriation ont fortement ralenti le projet

En présence duChef de l'Etat, le Ministre de la Promotion des Investissements, des Infrastructures, de l'habitat et de l'aménagement du territoire, Magloire NGAMBIA et l’ancien Directeur Général de l'Agence Nationale des Grands Travaux (ANGT), Henri OHAYON, se réjouissent de la présentation du projet d’aménagement de la route de Glass. Ce chantier vient à point nommé dans la mesure où il le désengorgement de l'axe Bord de mer - Lalala.

Rappelons que la première phase des travaux a débuté le 15 septembre 2012. Il concerne l'aménagement de l'axe échangeur de Lalala -marché d'Oloumi. La fin des travaux est prévue courant du 2e semestre 2013. 

" Je vous remercie de votre patience et comme vous le voyez, elle est récompensée ", a lancé le Chef de l'Etat aux habitants du quartier de Lalala. " Je vous demande de bien vouloir être encore un petit peu patient car ces travaux vont engendrer des désagréments, tous sera fait pour que ceux-ci soient limités ", a-t-il ajouté. 

Le Chef de l'Etat a assuré que ces travaux vont dans le sens du progrès : La Mairie du 5e arrondissement de Libreville, les habitants du quartier et les commerçants sont parties prenantes dans ce projet.  En effet, la politique de développement de villes mise en place par le Chef de l'Etat vise l'amélioration concrète des conditions de vie de l'ensemble des gabonais. Elle propose un nouveau plan d'urbanisme, le SMART CODE, qui vise dans les moindres détails les meilleurs standards internationaux. 

Ce Code vise notamment à : 

• la systématisation de l'assainissement dans nos villes ;

• la protection de l'environnement ; 

• la préservation des espaces verts avec les bénéfices sanitaires d'un environnement piétonnier; 

• la réduction des encombrements liés à la circulation des véhicules ; 

• la préservation de l'histoire, de la santé, de l'éducation et des loisirs ; 

• la réduction de l'étalement urbain et l'amélioration de l'environnement bâti.  

Conçu pour être adapté aux conditions locales, idéalement avec la participation des élus et des citoyens locaux, le SMART CODE établi la politique de rénovation et de croissance urbaine du Gabon. Il concerne aussi bien les régions, que les communautés, les îlots et les bâtiments.  

Rappelons que le SMART CODE définit des normes précises, selon les meilleurs standards internationaux, pour les voies de circulation pour piétons comme pour automobiles, les logements, la densité de population souhaitable par zone, les espaces publics, industriels et de stationnement, les normes pour les paysages en zone urbaine et les normes de signalisation.  

C'est sur cette base que se développe actuellement le nouveau quartier d'Angondjé.

Publié le : 20 / 10 / 2014


En Haut